Et la lumière fut

Et la lumière fut! (2/2)

Extrait du livre Lumière sur l’au-delà, Linda Langevin.

.

Quant aux lampions, vérifier la flamme.

  • Si elle bouge, c’est qu’elle nettoie la place de toutes les entités ou encore des basses vibrations s’y trouvant.
  • Si la flamme est haute, c’est que l’énergie de la salle est à un haut niveau vibratoire.
  • Si la flamme est très petite ou basse, c’est que l’énergie du lieu n’est vraiment pas forte, à moins que ce soit une mèche de mauvaise qualité.
  • Il y a aussi l’encens mais il doit être fabriqué avec des huiles essentielles pures et naturelles. Diffusé dans une pièce, il nettoie et monte le taux vibratoire.
  • Les pierres telles que l’onyx et l’obsidienne sont très intéressantes aussi. Porter sur soi, elles dégagent le négatif, etc…

Si on regarde de plus près une plante qui est remplie de vie, qu’est-ce qu’on ressent? Il y a des vibrations, de la lumière et parfois des couleurs. Il s’agit de s’arrêter, de sentir, de respirer. Les animaux sont dotés eux aussi d’une énergie spéciale. Ils se ressourcent et se réénergisent plus vite que les humains, puisque l’émotion n’est pas là pour arrêter le processus énergétique.

Est-ce que vous portez le flambeau de cette lumière par votre sourire, votre accueil, votre gratitude à tous les jours de cette belle incarnation et de ces défis de l’âme?

Exemples

Un couple qui était dans mon bureau en consultation avait un taux vibratoire tellement haut qu’ils ont fait augmenter la flamme d’une bougie à dix-huit centimètres de hauteur. Ces gens étaient des adeptes de la méditation, de lecture spirituelle et d’une alimentation vivante. C’est pour cette raison qu’ils avaient réussi, spectaculairement, à hausser le taux vibratoire très haut et ce sans s’en rendre compte. Leur mode de vie et leurs pensées étaient alignés vers le meilleur.

Autour d’un feu, un beau soir d’été, on a pu photographier très facilement avec un téléphone intelligent des êtres de lumière sortant des flammes. Difficile à croire, n’est-ce pas? Certes! Mais, contrairement à ce que vous pensez, je peux confirmer que ce que l’on a vu était bel et bien réel. C’était une lumière bleue étincelante d’une grande densité qui changeait et bougeait à chaque clignement des yeux, donc très rapidement. On pouvait voir apparaître un nez, des oreilles et même des cheveux. Ça partait et revenait. Quel beau spectacle de lumière! Cependant, seule une médium comme moi pouvait voir ces phénomènes. Dans certains cas les animaux peuvent eux aussi les ressentir. Mais cette soirée-là, on a pu le capter sur l’objectif de la caméra du téléphone et confirmer ainsi leurs présences – preuve à l’appui sur la photo déposée en page 49.

Une autre fois, un petit chien qui était chez moi s’est mis à japper et à aller-venir dans mon bureau. Pas moyen de l’arrêter. Il jappait sans cesse après quelque chose que l’on ne voyait pas. J’ai donc filmé une fois de plus dans cette pièce avec toutes les lumières du plafond éteintes et, sur la photo, on pouvait voir sur le sol, sans l’ombre d’un doute, une lumière très claire de forme presque ronde ayant à peu près vingt-cinq centimètres de diamètre. Le petit chien, lui, l’avait identifiée et sentie, et il voulait nous avertir qu’il y avait quelque chose de spécial dans la pièce.

Pendant une cérémonie funéraire dans une petite chapelle lors d’une journée grisâtre et pluvieuse, un phénomène étonnant a mis tous les invités en émoi. Tout à coup un immense faisceau lumineux est venu éclairer toute la chapelle. Cette lumière tellement intense et persistante est arrivée sans que personne ne puisse renier cette vision puisque, malgré le temps maussade, elle éclairait toute la pièce. Quel beau cadeau imprévu!

Mon petit-fils Eliot, deux ans, était sagement assis dans sa chaise haute quand soudain il s’est mis à pousser des cris et à faire des sourires en direction du fond de la cuisine. On a regardé et il n’y avait rien. Pourtant, lui, voyait quelque chose, c’était plus qu’évident, même certain. À son âge, dans toute sa pureté et sa naïveté, l’enfant est capable de voir la lumière et les êtres de lumière et de ressentir ce que l’humain lui n’est plus capable de capter en raison de son mental trop sollicité et du rythme effréné de la vie d’aujourd’hui.

Avez-vous eu connaissance d’une expérience semblable avec l’un de vos petits?

Quand ils ont trois à quatre ans et qu’ils connaissent leurs couleurs, demandez-leur : quelle couleur, vois-tu autour de moi? Vous serez surpris.Ils voient votre aura assurément.

Toutefois, les enfants qui sont plus rationnels, donc dans la mentalisation, auront plus de difficulté à voir. Ne brisez pas les visions de ces êtres purs et ouverts naturellement, accompagnez-les en les laissant être ce qu’ils sont.

.

À SUIVRE…

Extrait du livre Lumière sur l’au-delà, Linda Langevin.

Menu
X