Sur les pas d’un médium

La médiumnité (2/3)

Extrait du livre Sur les pas d’un médium, Linda Langevin

Lire le début du chapitre

Le temps n’existe plus pour moi. C’est pareil pour les êtres de lumière, le temps n’existe pas du tout. Ce qui vous paraît dix années de vie terrestre, à vous, peut leur apparaître à eux une année ou même moins.

Je ne saurais dire pourquoi, mais parfois je sens que je suis allée très loin dans les hautes sphères et d’autres fois, je vais moins loin. Oui, je me promène dans les mondes parallèles à la rencontre des messagers. C’est la transe, le fait de partir en orbite dans une autre dimension, que j’appelle aussi un voyage. C’est pourquoi je dis toujours aux personnes qui me consultent quand je débute : BON VOYAGE!

Ensuite je commence à voir le guide, que j’appelle le messager, presque toujours sans visage avec une aura éclatante, la plupart du temps plein de couleurs. La grandeur varie selon celui qui se présente ce jour-là. Peu importe qui acceptera de venir à moi, ils énonceront leur nom sachant qu’ils vous feront plaisir, vous les humains puisque pour eux ils n’en ont pas vraiment besoin. Le fait de connaître leur nom, aide à recevoir leur guidance, sachant qu’ils sont là pour vous accompagner et vous protéger.

Enfin, pour nous les médiums, ils se présentent à nous pour vous aider et répondre à vos questions. Jamais ils ne pourront décider de votre vie, car rappelez-vous que vous avez toujours votre libre arbitre, chose très importante pour le divin. Alors ses envoyés respecteront grandement votre liberté d’apprendre ou non et de faire vos essais-erreurs pour votre propre évolution sur la terre pendant cette incarnation.

Les anges eux spécifiquement ne dégagent pas la même vibration, c’est une énergie à couper le souffle, une force d’amour incommensurable, une grande puissance inexplicable. On a l’impression qu’ils ont des ailes, mais ce phénomène s’explique par leur forme énergétique très ouverte et tellement en expansion, qu’elle donne l’impression qu’ils ont des ailes.

Ils utilisent des mots que je connais. S’ils me parlaient en allemand par exemple, je ne comprendrais pas. Ils s’ajustent à notre langage et utilisent un vocabulaire adapté à ma langue. Ils me montrent d’abord une image sur un gros plan, comme sur un grand écran géant. Ensuite, les mots sont déposés dans mon cœur. Je ne les entends pas dans mes oreilles, mais tout est déposé dans mon être, dans mon âme.

Dans les deux cas, guides ou anges, je dois demeurer en mode de réceptivité et continuer de bien respirer avant de transmettre les messages qui apparaîtront. Rester constamment à l’écoute, attentive aux moindres sons, mots prononcés, bien observer ce que je vois, êtres ou images afin de bien comprendre et de livrer adéquatement les messages.

Toutefois, dans certains cas, lorsque les messages sont plus difficiles à transmettre aux personnes en consultation, je dois demander à ma source : « Vous êtes bien certain que je dois livrer ce message? » Je vérifie toujours quand c’est ambigu pour moi, afin de m’assurer que j’ai bien entendu ou que j’ai bien compris. Ce n’est pas facile de dévoiler ces réponses car inévitablement, on est conscient que ça peut déstabiliser la personne qui consulte. Face à lui, avant de le faire, je lui demande, en réitérant deux fois plutôt qu’une la question : « Vous êtes certain que vous voulez entendre la réponse? » et j’agis selon la réponse reçue.

 

Exemple

Jean m’avait dit juste avant la consultation de ne rien lui cacher, qu’il était prêt à entendre toutes les réponses à ses questions. Alors, à un moment donné, il me pose la question suivante : « En ce qui concerne mon garçon Rémi âgé de 9 ans, que va-t-il devenir dans sa vie? » Je le regarde et lui demande à nouveau, après deux fois :

« Êtes-vous certain que vous voulez entendre la réponse? »

J’entendis spontanément une confirmation de sa part. Enfin voilà la réponse de votre guide : « Il sera un homme qui abusera des femmes, qui aura une attitude supérieure avec elles! »

Alors le papa de répondre : « Je ne suis pas surpris du tout, j’ai adopté ce petit dans un autre pays. Il a déjà à son âge une drôle d’attitude avec sa mère et toutes les femmes qui l’approchent, comme si elles n’avaient pas de crédibilité à ses yeux. »

Il venait de confirmer malheureusement ce que la guidance lui avait mentionné. Cependant, en recevant cette prédiction, il savait maintenant ce qu’il devait faire. Porter une plus grande attention à cette attitude négative et aider son fils à se conscientiser sur le rôle important que joue la femme dans la société, afin de l’amener à la respecter davantage. Tout un travail de fond, mais averti cet homme pouvait maintenant prévenir au lieu de guérir ou à tout le moins essayer d’exercer chez lui une meilleure attitude en ce sens. Merci à ces guides d’avoir su aider cet homme en insistant pour qu’il soit informé.

 

À SUIVRE…

X